L'alimentation, l'alliée de notre santé

Mis à jour : 31 janv. 2019



Pascale Massart est diététicienne-nutritionniste et partenaire de La Montagne Bleue, vous aurez l'occasion de la rencontrer lors de son atelier intitulé « Rééquilibrer son alimentation » qui se déroulera le samedi 19 janvier 2019 à 14h à La Montagne. Un atelier bien venu et attendu après la période des fêtes où nous avons passé beaucoup de temps à table.

Pascale nous proposera un atelier en 3 temps :

  1. Se débarrasser de nos mauvaises habitudes

  2. Démarrer une hygiène de vie plus saine à long terme

  3. Retrouver un rapport sain à la nourriture à l’aide des élixirs floraux « les fleurs du Docteur  Bach

Pensez à réserver votre place !


Pascale, parle-nous un peu de toi…

Je suis la 2éme d’une fratrie de 3 filles. Ma sœur aînée est handicapée grabataire à la suite d’un accident à la naissance. Grâce à elle et à sa différence, j’ai appris beaucoup des relations humaines, à travers sa façon de communiquer avec chacun d’entre nous. Il y a 11 ans, j’ai perdu papa, le seul visage masculin de la famille, à la suite de pathologies évolutives. J’ai eu 2 garçons que j’ai tenu à nourrir par l’allaitement maternel, à mon sens, une continuité de la grossesse et de l’accouchement. Et j’ai eu la chance d’élever mes enfants à temps complet grâce à un congé parental.


Ma formation professionnelle initiale m’a conduit dans l’univers de la Beauté avec un diplôme d’esthétique. J’ai exercé durant 7 ans dans cette activité, puis je me suis lancée en tant qu’indépendante. A l’époque j’étais considérée comme une pionnière dans la profession d’esthéticienne à domicile. Je suis curieuse de nouvelles expériences et c’est ce qui m’a conduit à intégrer par la suite l’entreprise de mon mari en tant qu’assistante commerciale et administrative, poste que j’ai occupé durant 5 ans.


Mais j’avais besoin d’indépendance dans mon travail, et je l’ai trouvé en intégrant une entreprise internationale dans la vente directe ou je me suis épanouie à travers le développement d’un fichier client durant 15 ans et l’animation d’une équipe de conseillères pendant 3 ans. J’ai exercé d’autres activités de vente à domicile pendant quelques années afin d’assurer la stabilité financière de ma famille. Ces dernières années j’ai occupé un poste de vendeuse d’équipement global pour la personne, pour une entreprise européenne dans le secteur du tourisme. C’est à ce moment que j’ai pu mettre en œuvre ma formation de diététicienne, que j’ai suivi pendant 2 ans dans un établissement privée à REIMS. Une fois le diplôme du BTS diététique en poche, j’ai fait le choix de m’installer en libérale afin de respecter mon besoin d’indépendance. Toutefois, j’apprécie le travail en équipe et c’est ainsi que j’ai intégré le centre paramédical à Urcel et la Maison du Mieux-Etre à Pinon.


T’es tu toujours intéressée à la diététique ?

D’une certaine façon OUI, sans toutefois intégrer explicitement la notion de produits diététiques proprement dit et les calories. Dans ma jeunesse, maman préparait des repas moulinés ou liquides pour ma sœur handicapée afin de la nourrir, et mon papa était atteint de maladies évolutives qui l’obligeaient à manger des repas équilibrés. Il était d’ailleurs très attaché à l’alimentation saine et cultivait ses légumes dans son jardin et élevait des volailles.


Lors de mes grossesses, j’ai pris conscience que la façon de me nourrir aurait des conséquences sur le comportement alimentaire de mes enfants. Cette prise de conscience m’a amené à faire des recherches sur la nutrition et à me tourner vers une alimentation la plus saine qui soit. Pour cela, j’ai composé mes repas avec des produits de qualité et j’ai varié les saveurs grâce aux différents végétaux que je trouvais au fil des saisons.

Mes papilles gustatives se sont surtout développer lors de ma 2 eme grossesse. Un véritable changement qui m’a amené à développé mes capacités culinaires.


J’ai exclu de mon alimentation, les produits alimentaires modifiés tels que : les produits à 0 % de mg, ou allégée en mg ou/et en sucre, etc…je préparais mes repas pour nous 4 en privilégiant une alimentation simple avec des produits de base (végétaux, viande, poissons, pain et préparation pâtissière maison)

Mes études de diététicienne m’ont fait prendre conscience qu’une bonne santé commence dans l’assiette.


Aujourd'hui, comment prends-tu soin de ton alimentation ?

  • Je respecte mes besoins alimentaires par la prise des 3 repas principaux et 1 à 2 collations,

  • Je bois de l’eau et des boissons chaudes,

  • quand je suis invitée ou que je prends un repas à l’extérieur, il m’arrive de faire des extras en boisson et dans mon assiette car je suis gourmande…

  • Je fais l’inventaire de mes denrées alimentaires périssables afin d’acheter le complément nécessaire pour ma semaine.

  • En achetant des produits frais chez les producteurs et maraichers sur les marchés de Soissons et dans une petite surface alimentaire afin de limiter mes dépenses alimentaires et privilégiant la qualité en lien avec son prix.

Que t’on apporté tes différentes expériences professionnelles et quel lien peut-on y trouver ?

UNE GRANDE RICHESSE tournée vers l’humain.

L’ouverture vers l’autre, l’écoute, être en accord avec les besoins du demandeur ; définir le point de départ de leur traitement et l’objectif souhaité.

Lors d’une méthodologie pratiquée sur mon lieu de travail, j’ai été défini comme une

« facilitatrice ou solutionneuse de problèmes ».


Presque toutes mes activités professionnelles ont été axées autour du bien être et de l’accompagnement de la personne dans sa globalité, en apportant toujours un service de qualité comme : l’esthétique, la vente des produits cosmétiques, de bien d’équipement, l’apprentissage du code de la route et le suivi de la formation de la conduite routière. Et enfin, la diététique, dans le but d’aider chaque personne désireuse d’être en accord avec les besoins nutritionnels de son organisme ; vivre le plus sainement possible et être pleinement conscient que la nourriture est notre premier médicament.


Je sais que la danse, la salsa, a une place importante dans ta vie, qu’est-ce que cela t’apporte ?

J’ai toujours aimé la musique et danser. A une certaine période de ma vie, j’ai mis de coté ce hobby pour consacrer du temps à élever mes enfants et à développer mes activités professionnelles.

J’ai repris contact avec la danse et plus précisément les danses latines, pleines de chaleur, dans une situation de changement de vie personnelle. J’avais pour objectif de rencontrer des personnes avec cette même passion en milieu associatif.

J’ai toujours soif d’apprendre, en plus du plaisir que la danse me procure, c’est la technique que j’apprécie.

C’est une très bonne pratique physique quand elle est régulière, lors des cours d’apprentissages et aussi lors de soirées dansantes !


Comment te fais-tu connaître ?

Je dépose mes cartes de visite et flyers sur divers lieux ciblés, j’ai crée un site internet et une page Facebook. J’ai positionné des roll-ups à l’entrée de mes cabinets.

Je prends régulièrement contact avec les médecins en lien avec la localisation de mes lieux d'activité, j’anime des rendez vous découvertes dans des pharmacies.

Le bouche-à-oreille fonctionne bien à travers ma patientéle et mes partenaires dans le domaine du mieux-être.

Je participe régulièrement à des salons à proximité de Soissons, et périodiquement, vous pouvez me rencontrer dans des boutiques éphémères.


Quel est le profil de ta patientèle et quelles sont leurs demandes principales ?

Principalement, je reçois en consultation des adultes, plutôt des femmes (tranche d’âge de 40 à 80 ans en moyenne)

  • Accompagnement pour la Perte de poids

  • Rééquilibrage alimentaire lié à la découverte et/ou l’installation de pathologies tels que diabète, hypertension artérielle, syndrome métabolique etc

  • Mise au point de l’alimentation au quotidien

Tu nous confirmes que la santé est dans l'assiette, mais le bio coûte cher, peux-tu nous dire s’il est possible de bien se nourrir avec un budget serré ?

OUI, c'est possible, selon la composition du foyer, on peut adapter les besoins alimentaires et budgétaires grâce à des outils et des astuces, et aussi avec un minimum d’organisation et d’envie de faire.


Rendez-vous le 19 janvier prochain à 14 heures pour participer à l'atelier diététique, et retrouvez également Pascale sur son stand lors du Salon Bien-Être et Art de Vivre qui se déroulera les 16 et 17 mars prochain à Pasly.


Découvrez le site professionnel de Pascale : https://www.pascalemassart.com

et sa page Facebook Pascale Massart Diététicienne


Propos recueillis par Stéphanie Brimont Thirriard

© 2018 - 2020 La Montagne Bleue.  Association loi 1901. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité.

  • Facebook Social Icône
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now