Le rituel du grand ménage de printemps



Depuis quelques semaines déjà, la nature s’est réveillée, la végétation se pare jour après jour d’une palette de couleurs chatoyantes, des jaunes, des roses, des verts tendres…. L’atmosphère semble se remplir de gaité avec le chant mélodieux des oiseaux. Les journées se font plus longues et les températures sont plus douces. Cette période printanière est propice au renouveau. Pourtant vous pouvez ressentir de la fatigue, une difficulté à vous mettre en mouvement.

Soyez rassurés, ce phénomène s’explique simplement : les énergies du printemps sont intenses et peuvent bousculer. Et puis, la numérologie, cette science des nombres, nous apporte un éclairage, ce mois d’avril 2019 nous inviterait à l’introspection, à prendre conscience de nos blocages et à procéder à la libération de nos anciens schémas, de nos pensées limitantes et de tout ce qui ne nous convient plus.


Si le grand nettoyage de printemps vous apparaissait jusqu’ici comme une corvée, je vous propose un autre angle de vue, et si, ce ménage en profondeur de votre intérieur vous permettait, jour après jour de vous rapprocher de qui vous êtes vraiment et d’atteindre la plénitude ? Et si, en plus de la maison, ce grand nettoyage étendait ses effets sur votre corps, sur votre esprit et sur votre système énergétique ? Et oui, ce rituel peut changer votre vie à condition de le faire en pleine conscience. Je ne vous demande pas de me croire sur parole mais d’en faire l’expérience.



Origine du nettoyage de printemps

« Faire le ménage de printemps » est une pratique ancestrale; son origine se trouve dans le monde agricole, lorsqu’il était nécessaire de vider caves et greniers pour faire la place aux nouvelles récoltes des saisons à venir. Il est devenu un rituel traditionnel dans différentes cultures, on le retrouve en Asie, avec le Feng Shui croyance ancestrale chinoise datant de plusieurs millénaires. Littéralement « le vent et l’eau », le Feng shui a pour objectif d’atteindre la plénitude physique, morale et intellectuelle en créant un environnement harmonieux où l’énergie circule librement. Un des préceptes du Feng Shui est de faire un grand ménage pour renouveler l’énergie vitale de la maison.

Le printemps, symbole de renouveau et de purification est donc la période idéale pour trier, désencombrer, ranger et nettoyer.


Ce grand ménage permet de faire de la place pour de nouveaux projets et de nouvelles rencontres. Prendre ainsi soin de sa maison, nous réconcilie avec notre intérieur (au sens propre et au figuré) et apporte une meilleure qualité de vie.

En effet, l’espace physique et psychologique sont sans cesse encombrés de choses inutiles et si nous n’y prenons pas garde, la nature ayant horreur du vide, très vite l’espace se remplit à nouveau. Profitez donc des énergies du printemps pour faire le ménage complet de votre logement, il en résultera un profond bien-être et des idées plus claires. Et si en plus, vous en faites un rituel familial, vous pourriez bien passer un chouette moment et encourager chacun à s’investir dans l’entretien quotidien de la maison, car OUI, la gestion domestique est une affaire de famille !


L’art du désencombrement

Concrètement on commence par quoi ?

Puisqu’il faut vider tous les placards pour faire le grand nettoyage, profitez-en pour faire du tri et désencombrer la maison.

Focus sur la méthode applicable à chaque tiroir, à chaque placard, à chaque pièce :


Se munir de 5 caisses ou cartons (il est possible aussi de délimiter des zones au sol)

1. A ranger dans la pièce (pour les articles utilisés régulièrement)

2. A ranger ailleurs (dans la pièce où l’article sera utilisé)

3. A stocker (pour les articles utilisés très occasionnellement)

4. A donner (ce qui est en bon état et dont on n’a plus l’utilité)

5. A vendre (ce qui a de la valeur)

Et un sac poubelle pour tout ce qui est en mauvais état et sera jeté.



Puis faire une check-list et cocher au fur et à mesure des tâches effectuées. Cette planification permet une bonne gestion du temps et la satisfaction de se dire « ça s’est fait ! ». Dans cette entreprise, il est important d’activer les circuits de récompense du cerveau afin de rester motivé.

Commencer par la pièce, qui une fois rangée et nettoyée vous mettra le plus en joie. Ce choix sera donc différent d’une personne à l’autre.


Vider entièrement un tiroir puis guider chacun des objets vers la bonne caisse de tri :

· Est-ce que cet objet m’est utile

· Est-ce que c’est objet est esthétique

· Est-ce que cet objet me met en joie

· Est-ce qu’il a une valeur sentimentale


Si à chaque fois la réponse est non, pas d’hésitation à vous séparer de l’objet en question ; si c’est un oui franc, on garde ; si l’objet est inutile mais que vous trouvez toutes sortes d’excuses et d’explications pour le garder, alors il va falloir creuser un peu plus votre réflexion.

A ce stade, il n’est pas question de rangement. Poursuivre avec le tiroir suivant, puis un placard, le dessus des meubles…

Une fois chaque meuble vidé entièrement c’est le moment de nettoyer, profitez-en pour les déplacer et astiquer les endroits qui d’habitude ne sont pas accessibles.

Vous éviterez d’utiliser les produits ménagers du commerce, en plus de nuire à notre santé, ils polluent la planète, prennent de la place et pèsent sur le budget.

Une microfibre et « un désinfectant maison » feront très bien l’affaire.



RECETTE du désinfectant multi-usage. Pour un bidon opaque de 2 litres.

(Ne pas utiliser sur les meubles en bois)

Ingrédients :

2 c. à soupe de bicarbonate de soude

2 litres d’eau chaude

1 c. à soupe de vinaigre blanc ou d’alcool

1 à 3 c. à soupe d’un mélange d’huiles essentielles (citron, pin, tea tree par exemple)


L’art du rangement

Maintenant que les meubles sont propres, les objets triés, le temps est venu de ranger. Mais pas n’importe comment ! Pour adopter une organisation fonctionnelle et donc gagner du temps au quotidien, quelques règles de bon sens sont à suivre. Tout ce qui est utilisé régulièrement doit être facile d’accès, ce qui est utilisé occasionnellement trouvera une place plus éloignée. Dans les armoires, ce qui est lourd en bas, plus léger en haut.



Le rangement se veut logique et chaque chose aura une place attitrée si l’on souhaite que l’ordre perdure, c’est la fameuse citation :

« chaque chose à sa place et une place pour chaque chose »

Par exemples, si en rentrant chez vous, vous passez toujours par l’arrière-cuisine, rangez les chaussures et les manteaux dans cette pièce, inutile de mettre un meuble dans l’entrée à cet effet. Plutôt que de ranger votre nécessaire à maquillage dans la salle-de-bain, placez-le dans un joli panier dans l’entrée, si c’est à cet endroit que vous vous maquillez tous les jours devant le miroir avant de partir travailler.

Une clé essentielle pour un rangement efficace dans la durée, limiter le nombre de gestes et de déplacements.

Et une autre clé de la plus haute importance, expliquez votre nouvelle organisation à votre famille, car votre logique n’est pas forcément la leur !



C’est le moment de réaménager les espaces pour plus de sérénité et d’harmonie, afin de préserver la qualité de votre sommeil, évitez les appareils électriques, les prises de courant près de la tête de lit et sortez la télé de votre chambre, ils émettent des ondes dommageables pour votre bien-être.

« Habillez » les coins des murs ou des meubles avec des plantes et évitez d’accumuler dans les couloirs cela risque de gêner la circulation, physique et énergétique. Le dessous des lits est souvent utilisé comme endroit de stockage, y ranger des articles dans de grandes caisses en plastiques est une fausse bonne idée, car cela gêne le passage de l’aspirateur et favorise la stagnation de la poussière. D’une manière générale, la maison sera organisée afin de faciliter au maximum son entretien, pour que l’énergie puisse y circuler librement.


L’art d’être bien chez soi

Une fois la pièce remise en ordre, on se débarrasse des toiles d’araignées au plafond, dans les coins, on passe une microfibre humide sur les murs pour dépoussiérer et raviver les couleurs, on frotte le sol et on fait briller les vitres pour faire entrer le soleil (le savon noir dilué dans un peu d’eau fera des merveilles), la luminosité est un point essentiel, pour que l’énergie circule, les zones d’ombre sont à limiter.



On nettoie aussi les tapis, les coussins et les rideaux, on lave le linge, on se prépare à ranger les couettes d’hiver ainsi que les vêtements qui ne sont plus de saisons dans des housses protectrices.

Ce grand nettoyage nécessitera plusieurs séances et, suivant le temps que vous pourrez y consacrer, s’étaler sur plusieurs semaines. Cependant, le jeu en vaut la chandelle, car malgré la fatigue (bien normale après cette dépense physique) se mêleront une grande satisfaction de la tâche accomplie et un profond sentiment de bien-être.



Il vous reste maintenant à entretenir votre home sweet home jour après jour pour garder tout le bénéfice de votre travail et comme le dit Dominique Loreau auteure de « Faire le ménage chez soi faire le ménage en soi », faire le ménage s’apparente à une thérapie car prendre soin de sa maison c’est prendre soin de soi.

Je vous souhaite un doux et lumineux printemps.


Auteure du texte : Stéphanie Brimont Thirriard

© 2018 - 2020 La Montagne Bleue.  Association loi 1901. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité.

  • Facebook Social Icône
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now