© 2018 - 2020 La Montagne Bleue.  Association loi 1901. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité.

  • Facebook Social Icône

Portrait d'une femme extra-ordinaire


Au commencement

J’ai rencontré Chantal Mittelette en septembre 2017 à Pasly, elle ouvrait alors les portes de sa maison pour une réunion de préparation dans le cadre du Salon Bien-être, organisé cette année là par Aline Patallas. C’est là aussi que j’ai rencontré Denis et Sylvie (et bien d’autres personnes dont Franck et Lô dont je vous parlerai un peu plus tard). C’est à la mi-octobre que je les retrouve sur le Salon, ainsi que Valérie que j’avais déjà croisée en d’autres occasions… Chantal est alors à la tête de l’équipe des bénévoles, dynamique et chaleureuse, son sens du contact va faire le lien entre nous tous. Nous allons passer deux journées formidables dans une ambiance joyeuse, chacun avec l’envie de se revoir très vite. Aline qui s’apprête à partir rejoindre sa mère dans le Sud, essaie de convaincre Chantal d’organiser les futurs Salons, car elle a bien sûr toutes les compétences requises pour remplir cette mission, « d’accord » répond t’elle, « mais je ne le fais pas toute seule ! » Une graine vient d’être plantée…

C’est quelques jours après le salon que Sylvie prend l’initiative de tous nous contacter et de nous réunir chez Chantal. Nous allons nous revoir chaque mois, pour apprendre à nous connaître, partager nos idées, nos fous rires, tout cela autour d’un bon repas, et au fil de nos rencontres nous allons faire émerger les prémices d’une aventure que tout le monde découvrira sous le nom de « La Montagne Bleue ».

C’est ainsi que chacun des protagonistes a trouvé une deuxième famille et que l’histoire de notre association a débuté.


L’équipe s’agrandit

Pour Sylvie et Denis, la devise « plus on est de fous plus on rit » se vérifie et c’est ainsi qu’ils arrivent un jour à la Montagne accompagnés de Frédéric. Quelques temps après, Frédéric nous présente Émeline qui trouve sa place tout naturellement parmi nous et qui va devenir notre vice-présidente et notre Fée des Mots (et oui, à La Montagne, il plane une atmosphère de féerie et de magie).

C’est en mai 2018, à l’initiative de Chantal, que l’association existe officiellement. Nous nous étions auparavant réunis pour lui trouver un nom, pas besoin de brainstorming « La Montagne Bleue » nous est apparue à tous comme une évidence. « La Montagne » car la maison de Chantal est au cœur de cette aventure et qu’elle se trouve en haut de la montagne de Pasly, et "Bleue", car les volets sont bleus ! (Une évidence, vous dis-je ! Et pour vous dire à quel point cette équipe est jusqu’au-boutiste, nous avons même repeint toutes les barrières en bleu !)

Et si on cherche plus loin, La Montagne Bleue fait référence à un très joli conte qui ravira les plus jeunes. Ah, j’ai oublié de vous dire une chose essentielle, la maison de Chantal est semi-troglodyte et se niche dans un cadre idyllique qui surplombe les communes de Pasly et Soissons, un endroit idéal que notre hôte met à notre disposition pour nos rencontres et les différents évènements proposés par l’association.



Une vie tournée vers les autres

Quand Chantal a acheté sa demeure, tout le monde a pensé qu’elle était folle, même l’agent immobilier ! Comment une femme seule pourrait tenir une si grande maison, surtout qu’il y avait de nombreux et lourds travaux à réaliser pour la rendre habitable. Mais Chantal est de ces femmes que rien n’arrête, elle est d’un courage qui force l’admiration. Et puis, elle n’est jamais à court d’idées et c’est petit un petit qu’elle a fait de son lieu de vie, un endroit à part où chacun aime se poser et se ressourcer. Si Chantal a fait ce choix de vie, c’est que son désir profond est de créer du lien, c’est ainsi que lui vient l’idée d’organiser des évènements afin que les gens puissent se rencontrer, partager leurs connaissances et leurs expériences. L’association est venue poser un cadre sur quelque chose qui existait déjà. La maitresse des lieux a toujours dit qu’elle ne voulait pas d’une maison pour en faire un musée mais pour que la vie puisse y circuler librement.


"Mère Teresa"


Sa vie a toujours été tournée vers les autres, Chantal est habitée par une dévotion qui l’a amenée à la fin de ses études à vouloir partir en Inde pour aller travailler avec Mère Teresa, elle voulait aller dans les mouroirs, aller aider les gens qui étaient exclus, c’était son truc. Ce projet qu’elle n’a pas réalisé lui a valu toute sa vie d’être appelée « Mère Teresa » par son entourage. Elle a toujours fait des choses en dehors des sentiers battus. Son dévouement l’a poussé à s’occuper de ses parents lorsqu’ils sont tombés malades, elle les a accompagnés jusqu’au bout de leur vie, jouant les infirmières au quotidien. Ils ont ainsi pu quitter cette terre dans la plénitude qu’offre un lieu de vie chaleureux et des soins donnés par une fille aimante et dévouée.


Le partage, son moteur

Un des principes fondateurs de Chantal est le partage. Pour optimiser sa grande maison, elle a crée un gîte où elle accueille des visiteurs aux profils très différents. Certains travaillent et viennent uniquement pour dormir, d’autres viennent se poser, se ressourcer, profiter du cadre et de la nature. Les VRP eux demandent juste le code wifi. Ces rencontres sont une source d’enrichissement pour Chantal, elle apprécie par-dessus tout le côté humain de cette activité.

La Maîtresse des lieux est une adepte des techniques et disciplines qui visent à une meilleure connaissance de Soi et à une meilleure hygiène de vie, d’ailleurs le 23 juin elle animera une intervention sur le jeun qu’elle a expérimenté en octobre dernier. C’est ainsi que dans son quotidien, elle fait attention à son alimentation. Ancienne grande asthmatique, elle se rendait régulièrement à l’hôpital, puis elle rencontre un jour un naturopathe qui lui explique qu’elle est intolérante eu gluten et au lactose. Au début, elle était très septique et puis quelqu’un lui a dit qu’elle n’avait rien à perdre à essayer, sage conseil qui a transformé sa vie. Et c’est en changeant son alimentation, en supprimant le gluten qu’elle est parvenue à se libérer de l’asthme.


"On a tellement de choses à apprendre et une vie n’y suffira pas."


Sa vision de l’avenir

Ses lectures, ses rencontres, ses stages et ses expériences, la mènent jour après jour à cheminer vers une meilleure connaissance de Soi. Aujourd'hui, elle réalise que les moments de silence lui sont devenus essentiels, « c’est un besoin vital car il s’avère que le silence permet la rencontre avec soi-même ».

Chantal souhaite désormais se réaliser pleinement et ne plus avoir a supporter des mentalités qui sont à l’opposé de la sienne, elle recherche l’harmonie et pour cela privilégie le contact de gens tolérants, ouverts et respectueux.

Dans un avenir proche, elle souhaiterait acquérir son autonomie et pouvoir vivre des différentes activités liées à sa maison. Elle rêve d’ailleurs de créer une extension à la maison et d’y ouvrir un lieu dédié au bien-être « Parfois je me dis que je ne suis pas raisonnable par rapport à la maison qui commence à ressembler à un village ».

La vision de Chantal pour l’avenir de l’association est une vision d’ouverture afin de rencontrer toujours plus de personnes et de découvrir de nouvelles disciplines. Elle insiste sur la nécessité de se remettre en question et de rester dans le mouvement pour avancer. Sa volonté est de s’entourer et de travailler avec des gens qui partagent les valeurs de groupe, de respect, de tolérance et de partage « on a tellement de choses à apprendre et une vie n’y suffira pas. Le fait d’avoir crée cette association m’a donné l’impression d’avoir une famille, ça m’a donné une reconnaissance, une confiance en moi que je n’avais pas, ça m’a prouvé que j’étais capable de faire des choses. J’ai géré des choses très difficiles dans ma vie et j’ai besoin maintenant de joie et de légèreté ».


Dates à retenir : Vous pourrez rencontrer Chantal lors du Salon Bien-être et Art de vivre qui aura lieu à Pasly les 16 et 17 mars 2019.

Et le 23 juin 2019 à 15 heures au 8 chemin de la Montagne à Pasly, Chantal partagera l'expérience qu'elle a vécue pendant sa semaine de jeun.


Découvrir le gîte : https://www.airbnb.fr/rooms/25861636?guests=1&adults=1

(N.B. L'association La Montagne Bleue et le gîte de la Montagne sont deux entités distinctes.)


Portrait réalisé par Stéphanie Brimont Thirriard

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now